Tout savoir sur le poisson combattant

Poisson combattant

Pour les passionnés d’aquariophilie, les poissons combattants sont des petites merveilles, particulièrement appréciées. En effet, ces spécimens aux couleurs enchanteresses sont présents dans de nombreux aquariums. Mais qui est le poisson combattant ? Quel aquarium lui correspond et comment le nourrir ? Voici toutes les réponses aux questions que vous vous posez.

Qui est le poisson combattant ?

Difficile de résister à la beauté du Betta Splendens. Derrière ce nom scientifique se cache le “poisson combattant”. Ce spécimen de la famille des Osphoremidae est originaire d’Asie du Sud-Est, et plus particulièrement de Thaïlande. Dans son état naturel, ce beau poisson arpente les eaux douces et les rizières. Ce spécimen se démarque par ses grandes nageoires qui ondulent et par ses couleurs magnifiques. Dans l’eau, ce spécimen ne passe pas inaperçu tant sa beauté est singulière. En réalité, c’est surtout le mâle qui attire l’attention. En effet, la femelle est plus petite, ses nageoires sont moins volumineuses, et ses couleurs sont souvent moins prononcées.

Il faut également savoir que tous les “Betta Splendens” ne se ressemblent pas. En effet, même si les nageoires et couleurs restent majestueuses, il existe de nombreuses variétés de combattant, issues de la sélection en élevage. Il est donc courant de croiser des spécimens différents d’un aquarium à un autre : des rouges, des bleus, des jaunes, des verts, des noirs…

Si ce poisson se démarque, c’est aussi par son appellation de « combattant ». Pourquoi est-il qualifié ainsi ? Tout simplement car ce dernier peut s’avérer très coriace avec les autres mâles de son espèce. En effet, ce poisson a un fort caractère et se révèle très agressif lorsqu’il se retrouve face à l’un de ses congénères. Ainsi, mis dans le même aquarium, les poissons combattants se battent jusqu’à la mort. Il est donc fortement déconseillé de placer des combattants ensemble si vous voulez éviter un massacre. Sachez également que les femelles n’ont pas le même tempérament. En effet, il est bien possible de les faire cohabiter dans le même aquarium, contrairement aux mâles.

Si le poisson combattant mâle ne s’entend pas avec ses congénères masculins, il est cependant possible de le faire cohabiter avec d’autres spécimens, si l’espace est suffisant. Il faudra cependant éviter tous les poissons qui lui ressemblent (de près ou de loin). La cohabitation est, par exemple, envisageable avec certaines espèces comme le néon bleu, le barbus cerise ou encore les poissons-nettoyeurs.

Quel aquarium pour le poisson combattant ?

Les poissons combattants ont des besoins bien spécifiques. Ainsi, le combattant a besoin d’un aquarium d’au minimum 20 litres d’eau pour s’épanouir et pour être en bonne santé. Si le poisson est seul, il n’est pas nécessaire d’opter pour un aquarium plus grand (cela est même déconseillé). Pourquoi ? Car le poisson combattant aime se promener, mais ses grandes nageoires rendent ses déplacements très compliqués. Ainsi il risque de se fatiguer voire de s’épuiser s’il est placé dans un espace plus conséquent. Si d’autres poissons s’invitent dans l’aquarium, il faudra alors compter 20 litres de plus par individu. Par ailleurs, comme nous l’avons déjà abordé, le poisson combattant peut cohabiter avec des femelles de son espèce et certains autres poissons.

Le poisson combattant peut faire des sauts de plusieurs centimètres, l’aquarium doit donc être équipé d’un couvercle pour éviter les évasions. Il faut aussi penser à laisser un espace de 3 à 5 cm entre le couvercle et l’eau pour que le poisson puisse respirer à la surface. Il faut également veiller à choisir un modèle équipé d’un système de filtration et d’un chauffage afin de maintenir l’eau entre 24 et 27°C. Par ailleurs, il est conseillé d’installer un conditionneur qui permettra de traiter l’eau. Le pH doit être proche de la neutralité et se situer entre 6,5 et 7. Enfin l’eau doit être régulièrement renouvelée pour éviter la prolifération des bactéries.

Concernant la décoration, veillez à ne pas installer d’éléments qui pourraient blesser les belles nageoires de votre combattant. Ainsi, les plantes en plastique sont à proscrire. Vous pouvez cependant installer de vraies plantes, particulièrement appréciées des poissons combattants. De plus, elles participeront à l’oxygénation de l’eau et feront aussi d’excellentes cachettes !

Quelle alimentation pour le poisson combattant ?

Le poisson combattant est un carnivore dans son état naturel. Il apprécie donc les proies comme les larves déshydratées et les aliments congelés. Son alimentation doit être composée à 45%, au minimum, de protéine. Il est également très important que sa nourriture flotte. Ces poissons apprécient aussi les granulés qui permettent de varier les repas.

Enfin, sachez que le poisson combattant a une espérance de vie de 2 à 6 ans, voire plus en captivité, et lorsqu’il est maintenu dans de bonnes conditions. Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix et à prendre soin de ce poisson aux splendides nageoires !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*