Écrit par 09:32 Autres

Comment devenir assistante-vétérinaire ?

devenir assistant veterinaire

Encore appelée auxiliaire vétérinaire, l’assistante-vétérinaire est une professionnelle qui soutient le vétérinaire dans ses tâches.

À l’instar des autres postes d’assistant dans le monde médical, elle participe aux soins médicaux, s’occupe de la gestion, mais joue aussi plusieurs autres rôles. Pour devenir assistante-vétérinaire, il est donc important de connaître les implications du métier.

Quel est le rôle de l’auxiliaire vétérinaire ?

L’assistante-vétérinaire est considérée comme le bras droit du vétérinaire, ce qui implique qu’elle travaille directement avec lui. Mais en dehors de cela, elle fait le lien entre ce spécialiste et les propriétaires des animaux, quel que soit le lieu. Elle intervient notamment en cabinet, dans une clinique vétérinaire ou dans tout autre établissement qui accueille des animaux. Il peut s’agir d’un zoo, d’un refuge, etc.

En d’autres termes, l’auxiliaire vétérinaire seconde le vétérinaire dans ses missions quotidiennes. Toutefois, elle remplit aussi plusieurs tâches administratives. Elle s’occupe par exemple :

  • D’administrer les fichiers clients ;
  • De gérer le standard téléphonique ;
  • De planifier les rendez-vous du vétérinaire ;
  • D’accueillir les clients et leurs animaux dans le centre ;
  • De superviser la vente de produits animaliers ;
  • Et de gérer l’emploi du temps du ou des vétérinaires qu’elle assiste.
travail avec animaux
metier soigner animaux

En outre, elle épaule son supérieur durant les soins et les interventions chirurgicales. De fait, elle doit aussi entretenir le matériel utilisé, les locaux, les cages, ainsi que les animaux qui y sont présents. En fonction de la taille de la clinique ou du cabinet dans lequel elle exerce ses fonctions, l’assistante-vétérinaire peut se voir attribuer les missions de secrétariat.

Pour en devenir une, il est donc nécessaire d’avoir certaines aptitudes naturelles et des compétences techniques précises.

Quelles sont les qualités et compétences essentielles pour devenir assistante-vétérinaire ?

À l’évidence, la première qualité importante pour devenir auxiliaire vétérinaire est d’aimer les animaux, d’apprécier leur présence et leur compagnie. La deuxième est d’avoir de très bonnes compétences relationnelles.

En effet, en tant qu’assistante-vétérinaire, vous serez la première interlocutrice des propriétaires d’animaux qui viennent dans le cabinet. Pour échanger avec eux et les rassurer lorsque le vétérinaire est occupé, vous devez impérativement avoir cette aptitude.

Vous devez aussi avoir un bon sens de l’accueil, de l’écoute et être serviable. Cela vous permettra de rassurer autant les animaux que leurs maîtres durant les consultations. Compte tenu des multiples tâches qu’implique ce métier, vous devez impérativement :

  • Être polyvalente ;
  • Avoir une bonne capacité d’adaptation ;
  • Avoir un excellent sens de l’organisation ;
  • Et être en mesure de travailler sous pression.

Un bon esprit d’équipe est également indispensable pour que le binôme que vous constituerez avec le vétérinaire participe à la satisfaction client et à la bonne marche des activités.

metier aide veterinaire

Par ailleurs, pour devenir auxiliaire vétérinaire, vous devez connaître les différentes races d’animaux, notamment les chiens et les chats. Afin d’exercer ce métier, vous devez aussi avoir de bonnes notions en biologie animale, en santé animale, en zoologie et en techniques de soin.

Pour finir, vous pouvez acquérir une spécialisation dans les domaines suivants :

  • La garde d’animaux à domicile ;
  • La faune sauvage locale ;
  • Les animaux sauvages ;
  • L’ornithologie ;
  • Le toilettage ;
  • L’éthologie ;
  • Et l’équin.

Pour obtenir ces différentes compétences techniques, vous devez forcément suivre des études.

Quelles études pour devenir auxiliaire vétérinaire ?

Les enseignements pour devenir assistante-vétérinaire sont quelque peu similaires à ceux nécessaires pour exercer la profession de vétérinaire. Mais en ce qui concerne les études à faire pour être auxiliaire vétérinaire, elles sont fondamentalement différentes de celles requises pour le métier de vétérinaire.

Pour cause, la profession d’assistante-vétérinaire requiert des connaissances scientifiques moins poussées, ce qui implique une durée d’apprentissage relativement courte. Pour acquérir les compétences indispensables pour devenir auxiliaire vétérinaire, vous devez faire deux ans de formation au maximum après la classe de 3e.

Si cette option ne vous plaît pas, vous avez la possibilité de faire une formation continue.

Quelle formation continue pour devenir assistante-vétérinaire ?

Pour devenir auxiliaire vétérinaire en formation continue, vous devez obtenir le titre d’Auxiliaire Vétérinaire Qualifié (AVQ) ou celui d’Auxiliaire Spécialisé Vétérinaire (ASV). Ils s’effectuent en alternance et sont accessibles respectivement après un an et deux années d’apprentissage.

Ces deux certificats sont inscrits dans le cadre d’un contrat d’apprentissage et/ou de professionnalisation. Toutefois, la première qualification s’adresse aux personnes de 26 ans au maximum, qui ont un CAP ou un CAP agricole. Quant à la seconde, elle est adaptée aux personnes titulaires du BEPA, du certificat intermédiaire de niveau de la classe de première ou d’un BAC.

formation assistant veterinaire

Outre ces enseignements, il existe bien d’autres formations pour devenir assistante-vétérinaire. Elles sont prodiguées par des organismes privés aux salariés, aux étudiants, aux demandeurs d’emploi, aux personnes en reconversion professionnelle, etc. Elles n’exigent aucun diplôme, peuvent se faire à distance et durent généralement un an.

Cependant, si vous optez pour cette formule, vous devez veiller à choisir un établissement reconnu par la profession ou le rectorat. Notez aussi que ces titres professionnels sont éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF).

Vous pouvez donc faire financer une partie ou la totalité de la formation choisie selon le solde de votre CPF. En plus, des acteurs comme Pôle Emploi ou Conseil régional peuvent vous aider à solder les frais de votre formation, sous certaines conditions. Consultez alors votre conseiller pour savoir si votre projet est éligible aux aides financières ci-dessus.

De plus, après être devenue assistante-vétérinaire, vous avez la possibilité de vous orienter vers d’autres métiers. Il s’agit notamment des professions :

  • D’éducateur canin ;
  • De soigneur animalier ;
  • De vendeur en animalerie ;
  • Ou d’auxiliaire de santé animale.

Vous devrez bien sûr faire une formation complémentaire pour acquérir les compétences manquantes.

Pour devenir auxiliaire vétérinaire, vous devez d’abord connaître les missions que vous devrez remplir. Cela vous permet d’appréhender les contours du métier et de mieux vous préparer à ces contraintes. Ensuite, vous devez avoir certaines aptitudes naturelles, ainsi que certaines compétences techniques pour répondre aux exigences de la profession.

Enfin, vous devez suivre une formation initiale ou continue. Grâce à celle-ci, vous pouvez obtenir le titre de ASV ou de AVQ. Ils sont indispensables pour exercer le métier. Après, si vous désirez pousser plus loin vos compétences, vous pouvez opter pour un apprentissage supplémentaire afin d’obtenir une spécialisation.

Fermer