Est-il autorisé d’avoir une tortue comme animal de compagnie ?

Une tortue

La tortue est l’un des reptiles les plus amicaux et les plus fascinants qui existent. Résultat, beaucoup de Français aimeraient en avoir une comme animal de compagnie. En théorie, la loi française l’autorise, mais sous certaines conditions. L’une des plus importantes, c’est évidemment que votre tortue n’appartienne pas à une espèce protégée ou en voie d’extinction. Dans tous les cas, une tortue n’est pas un animal de compagnie à prendre à la légère, car elle vivra très longtemps.

Les difficultés pour adopter une tortue terrestre

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les tortues ne sont pas vraiment des animaux exotiques. En tout cas, certaines espèces de tortues vivent très bien sous nos latitudes depuis des millénaires. Malheureusement, elles sont de moins en moins nombreuses, car l’urbanisation massive de la France ces derniers siècles ne leur a pas laissé beaucoup de place.

La tortue la plus fréquente en France à l’état sauvage est la tortue d’Hermann. Dans certaines régions, il est possible d’en retrouver dans son jardin. Cependant, c’est une espèce désormais protégée, car en voie d’extinction. Si vous souhaitez en adopter une, c’est possible. Vous devrez néanmoins la déclarer à la Direction départementale de protection des populations.

Enfin, sachez que les tortues terrestres ne se trouvent pas facilement dans n’importe quelle animalerie. Les espèces non protégées sont de plus en plus rares et les éleveurs veillent à ce qu’elles restent en nombre suffisant. Leur rythme de reproduction étant lent, ils en vendent peu et les prix peuvent rapidement monter. Acheter une tortue ne doit donc pas se faire sur un coup de tête !

Les besoins spécifiques des tortues d’eau douce

Si vous n’avez pas de jardin, vous ne pouvez pas avoir de tortue de terre. Il est alors possible d’assouvir votre passion en vous tournant vers les tortues d’eau douce. Elles se trouvent assez facilement en animalerie. Les espèces les plus courantes sont la tortue Emydura, la tortue Elseya, et la tortue à cou rayé.

Cependant, ces tortues représentent un investissement beaucoup plus important que pour une tortue de terre. Les tortues d’eau douce auront besoin d’un aquaterrarium qui leur offrira un accès permanent à l’eau, mais aussi à la terre. Cet environnement devra être éclairé et chauffé de manière très précise par des lampes spéciales.

Au-delà de l’investissement, ces tortues demandent des soins particuliers qu’il ne faut surtout pas négliger. Bien sûr, il y a la question de la nourriture qui doit être achetée chez un spécialiste, mais il y a aussi celle des soins vétérinaires. Avant d’acheter des tortues d’eau douce, vérifiez qu’un vétérinaire compétent se trouve proche de chez vous.

Comment prendre soin d’une tortue ?

Adopter une tortue n’est pas sans risque. Heureusement, l’encadrement du secteur par les pouvoirs publics a réduit considérablement les problèmes rencontrés par les particuliers et les passionnés. Il y a encore quelques dizaines d’années, quand les tortues de terre étaient devenues à la mode, beaucoup d’acheteurs se sont retrouvés avec des tortues géantes vendues comme des tortues d’Hermann.

Néanmoins, même si le secteur est aujourd’hui encadré et que vous achetez une tortue (de terre ou d’eau douce) dans les règles, il faut être très vigilant quant à leurs besoins. Les tortues d’eau douce, par exemple, ne sont pas des animaux domestiques comparables à des rongeurs. Elles sont plus fragiles et n’apprécient pas d’être manipulées. Si elles sont inoffensives, elles peuvent tout de même mordre quand elles sont énervées.

Les tortues de terre, de leur côté, ont également des besoins bien spécifiques. La plupart de celles qui sont adaptées à nos latitudes hibernent. Pendant l’hiver, elles trouvent un endroit où s’enterrer et dorment pendant plusieurs mois. Il faut donc leur offrir un environnement calme où elles ne risquent pas d’être écrasées. Par ailleurs, si vous souhaitez avoir plusieurs tortues de terre, sachez qu’elles cohabitent mal en dehors de la saison des amours.

Une adoption qu’il ne faut pas prendre à la légère

Les tortues sont donc des animaux que la loi autorise à adopter. En revanche, ce ne sont pas des animaux adaptés à tout le monde. Leur prix est parfois élevé et leurs besoins sont nombreux et très spécifiques. Adopter une tortue ne peut donc pas se faire sur un coup de tête. Vous devez d’abord vous renseigner longuement afin de vous assurer que votre intérêt est suffisant pour ne pas se conclure par un abandon.

La tortue, qu’elle soit de terre ou d’eau douce, est donc un animal de compagnie particulièrement adapté aux passionnés. Pour cette raison, ce n’est pas un animal à offrir à un enfant. Même si elle aura beaucoup de succès auprès des plus jeunes, la tortue a besoin de tranquillité et supportera difficilement d’être manipulée et dérangée.

Enfin, pour conclure, prenez également en compte la durée de vie des tortues avant d’en acheter une. Les tortues d’eau douce vivent assez facilement jusqu’à vingt ans, parfois beaucoup plus. Les tortues de terre peuvent vivre jusqu’à trente ans selon les espèces. La tortue d’Hermann vit environ quarante ans dans la nature. En captivité, elle peut atteindre facilement les 80 ans, voire 100 ans !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*