Écrit par 06:53 Chien

5 préalables pour adopter un chien

Chiot pour adoption

Les animaux de compagnie sont des soutiens psychologiques pour les hommes. Ils nous permettent également de nous sentir bien physiquement. Parmi eux tous, les chiens semblent convenir à la majorité des personnes. Ils sont affectueux, mignons et dans le même temps peuvent jouer le rôle de gardien.

Cependant, si vous vous apprêtez à en adopter, vous devez savoir que c’est une énorme responsabilité. Il vous faut donc être prêt et veiller à ce que certaines conditions soient réunies.

Découvrez dans ce billet, l’essentiel à connaître sur la préparation pour accueillir un chien dans votre foyer.

1. Apprêter certains accessoires indispensables pour son épanouissement

Chien de race Jack Russel qui s'émerveille devant une lampe

Quand vous adoptez un chien, vous accueillez un nouveau membre dans la famille. Vous vous devez donc de le mettre à l’aise pour qu’il ne se sente pas à l’écart. Ce sont des animaux qui nécessitent de véritables soins. Pour ce faire, vous devrez avoir à disposition des outils adaptés. Ainsi, il va falloir prévoir un couchage pour lui. Celui-ci doit être proportionnel à sa taille et lavable. Dans ce registre, le coussin anti stress pour chien est une bonne option pour le mettre à l’aise. Par ailleurs, vous aurez besoin d’une gamelle afin que les repas soient pris de façon propre. Il n’est pas très conseillé de les nourrir à même le sol. Pour ne pas altérer le goût des aliments, préférez des matières comme la faïence ou le métal.

Il est très courant que les chiens se perdent. Ainsi, vous devez songer à lui mettre un collier muni d’une identification. Veiller à ce qu’il ne soit trop serré, ni trop large pour qu’il ne puisse par le faire tomber. De même, dans le lot des accessoires importants pour canin, pensez à l’étrille afin de le nettoyer régulièrement. Cependant, certains frotteurs peuvent ne pas convenir au pelage de votre compagnon. Alors, tenez-en compte au moment de vous en procureur.

 En outre, vous devez prévoir des jouets pour qu’il s’amuse. De grâce, éviter ceux qui sont de petites tailles de peur qu’il les avale. Enfin, n’oubliez pas sa brosse à dents.

2. Préserver l’état de santé du compagnon

Un bon coussin apaisant chien n’est pas suffisant pour le garder en bonne santé. Avant même qu’il ne s’installe, vous devez lui trouver un vétérinaire pour ses soins périodiques. Surtout, misez sur quelqu’un en qui vous avez confiance. Par ailleurs, il serait intéressant de penser à souscrire à une assurance. Un accident ou une maladie peut arriver à tout instant. La couverture vous permettra de gérer sereinement ces moments sans pour autant débourser une fortune. En effet, parmi les différentes offrent qui existent, vous choisirez celle qui vous convient le mieux. Opter pour une assurance, c’est se doter d’un système à long terme pour prévenir tout risque que pourrait courir votre compagnon.

3. Bien choisir sa nourriture les premiers jours après son adoption

Chien en balade dans la neige avec sa jeune maîtresse

Les chiens sont généralement affectés par les modifications de régime alimentaire. Ainsi, il ne faudra pas trop le brusquer sur ce point dès son arrivée. Maintenez les habitudes alimentaires de son foyer passé. À la longue, vous pouvez décider de changer les croquettes auxquelles il s’est déjà accommodé. Cela se fera de façon progressive, en mélangeant au début, les anciens et les nouveaux aliments. Les proportions de ces derniers seront graduellement augmentées jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’anciennes denrées dans sa ration. Donnez-vous entre 10 et 15 jours pour effectuer cette transition.

Par ailleurs, il n’est pas exclu que l’estomac de votre chien soit dérangé les premiers jours. Il ne faut surtout pas vous affoler, c’est dans l’ordre normal des choses.

4. Faciliter la transition d’habitation et habituez-le progressivement aux autres animaux de la maison

Même pour nous humains, changer de maison n’est pas évident. Il faut forcément du temps pour prendre ses marques dans son nouveau chez-soi. Il en est de même pour le chien. Changer de logis peut être une expérience compliquée surtout s’il s’agit d’un petit. Pour l’aider, aménager avec les accessoires nécessaires, un endroit bien à lui. Il pourra donc avoir une sensation de sécurité dans cet espace dédié.

En ce qui concerne sa relation avec les autres occupants de la maison, il faudra du temps pour qu’ils s’habituent. Ne brusquez surtout pas les choses. Si vous aviez un chien auparavant, il peut se sentir en danger à l’arrivée d’un récent membre de la famille. Votre attention doit être portée avant tout sur lui et ensuite sur le nouveau. Par ailleurs, pour une cohabitation entre un chat et un chien, la durée sera un peu plus longue. Cependant, ils finiront par s’entendre à merveille.

5. Adopter un chien de refuge : que retenir ?

Deux chien de race berger Allemand

La majorité des personnes qui cherchent à adopter un chien le font par l’intermédiaire des refuges. Certains de ces centres assurent un minimum d’égards aux animaux avant de les donner en adoption. Ils s’occupent de les stériliser, de les vacciner et de les identifier. Ils vous demanderont probablement d’assumer une partie des soins apportés. Si ces préalables ne sont pas encore effectués, la condition pour le ramener chez vous sera de le faire vous-même à partir de votre bourse.

Fermer