Canicule : comment le parc animalier de l’Allier (PAL) aide-t-il les animaux à supporter la chaleur ?

Parc Animalier de l'Allier

Les récents épisodes de chaleur ont été difficiles à supporter pour beaucoup d’êtres humains et les précautions à prendre sont nombreuses. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les animaux aussi souffrent beaucoup des températures élevées. Au PAL, le grand Parc d’Attractions et Parc Animalier de l’Allier en Auvergne, des mesures importantes ont été prises pour aider les animaux à traverser cette période difficile.

Des animaux peu adaptés aux fortes chaleurs

La mission d’un parc animalier comme le PAL, c’est évidemment d’offrir à ses animaux les conditions de vie les plus agréables possible, à défaut de pouvoir leur offrir la liberté. Si cette mission est déjà délicate tout au long de l’année, elle devient encore plus difficile lors d’un épisode climatique extrême comme la canicule.

Les animaux habitués aux froids polaires restent donc à l’intérieur où la climatisation leur offre un climat plus clément. Pour les autres, même si beaucoup d’entre eux viennent d’Afrique et que l’on pourrait croire qu’ils sont habitués à la chaleur, ils ont été élevés en captivité et n’ont jamais connu les chaleurs de la savane. Il est donc impératif de les protéger.

Comment protéger les animaux de la chaleur ?

La première chose à faire, c’est évidemment de leur donner un accès renforcé à l’eau. Comme ils ont déjà de l’eau potable à disposition en permanence, il faut plutôt les aider à baisser leur température. Chez certaines espèces comme les éléphants, des bains de boue vont être mis à leur disposition. Ainsi, ils pourront se rouler dedans et elle agira comme une crème solaire naturelle.

Pour les animaux dont la peau est couverte de poils et ne craint donc pas beaucoup les rayons du soleil, il faut absolument veiller à ce que leur température corporelle ne grimpe pas trop. Pour cela, des équipes entières ont été dépêchées pendant toute la canicule afin de leur offrir régulièrement des douches froides. Les alpagas et les grands singes ont pu en profiter longuement.

Une nourriture adaptée à ces circonstances

Chez beaucoup d’animaux, le repas provoque une augmentation considérable de la température corporelle. En période de canicule, il faut veiller à ce que la température ne grimpe pas trop. Le repas doit donc être préparé en conséquence. La plupart du temps, il suffit d’y ajouter quelques glaçons.

Ainsi, les primates et les carnivores ont pu découvrir des glaçons dans la portion de fruit qui leur est servie plusieurs fois par jour. Certains lions se sont même vu servir des cubes de sang glacé qu’ils ont pu lécher à loisir toute la journée afin de se rafraîchir à l’ombre. Une période difficile pour les animaux, mais qui aura été suffisamment bien gérée pour qu’aucun incident ne soit à regretter.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*