Quelles sont les plantes nocives pour le lapin et le cochon d’Inde ?

Cochon d'Inde

Les lapins et les cochons d’Inde font partie des animaux domestiques fréquemment adoptés par les Français. Bien qu’il soient agréables et qu’ils nécessitent peu de soin, il faut accorder une attention particulière à leur alimentation. En effet, certaines plantes sont toxiques pour eux, même s’ils sont naturellement attirés par les végétaux.

Les plantes toxiques pour les lapins et les cochons d’Inde

Si vous êtes un amateur de jardinage et que vous cultivez des herbes, des fruits ou des légumes, vous devrez accorder une attention constante à vos animaux domestiques. En effet, le lapin et le cochon d’Inde sont attirés par les végétaux, bien que certains soient toxiques pour eux. Afin d’éviter qu’ils ne s’empoisonnent, tentez de construire une mini-serre extérieure à l’aide des conseils de Jardin Addict, afin d’éviter que vos boules de poils ne viennent ronger des plantes qui pourraient les rendre malades. Autrement, évitez de planter les plantes suivantes qui pourraient causer des troubles digestifs ou bien le décès :

  • l’adonis : elle provoque troubles digestifs, cardiaques et rénaux
  • l’aloe : cette plante purgative entraîne des diarrhées et des urines abondantes et par conséquent, une déshydratation
  • l’anémone : irritante, elle provoque des vomissements et des diarrhées
  • le buis : il entraîne des vomissements, convulsions, hypothermie et paralysie
  • le chèvrefeuille : ses baies et ses feuilles peuvent être mortelles et provoquent des vomissements, de la tachycardie et peuvent mener au coma
  • le colchique d’automne : le décès est quasiment systématique et les symptômes le précédent sont les troubles digestifs, une salive excessive et des troubles cardiaques
  • la fougère : elle entraîne des diarrhées et des convulsions
  • le laurier cerise, le laurier des bois et le laurier rose : ils provoquent des troubles digestifs ainsi que des vomissements dans un premier temps, puis des difficultés à se déplacer, des convulsions et une paralysie
  • le lierre : des éruptions cutanées ainsi que des troubles digestifs sont constatés avant que l’animal tombe dans le coma et décède
  • le muguet : il provoque des troubles cardiaques et respiratoires
  • le sureau : on observe des vomissements et des diarrhées avant que le lapin ou le cochon d’Inde sombre dans le coma
  • la tulipe : les boules de tulipe peuvent provoquer des vomissements ainsi qu’une forte salivation

Que faire en cas d’ingestion d’une plante toxique ?

Les lapins et les cochons d’Inde n’ont pas la capacité de vomir. Par conséquent, s’ils ingèrent une plante toxique, la meilleure solution consiste à se rendre en urgence chez un vétérinaire. Pour faciliter la prise en charge de votre animal, tentez d’identifier la plante en cause et parlez-en aux professionnels.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*