Le requin est-il un poisson ou un mammifère marin ? Découverte des grandes familles d’animaux

Si on vous demande de faire une classification des animaux, votre réponse vous semblera facile pour des animaux communs tels que le chat ou le chien. Par contre pour d’autres animaux comme le requin, vous hésiterez sûrement pour lui attribuer une classification. Cet article vous propose une présentation des différentes familles d’animaux qui vous aidera à différentier les principaux vertébrés.

La classification des animaux

Dans la classification scientifique traditionnelle des animaux, on retrouve cinq grandes familles grâce auxquelles on peut organiser globalement l’ensemble des animaux vivant sur Terre. Naturellement, ces différentes familles sont décomposées en classes et en sous-classes, ainsi on parvient à une détermination très précises des animaux. Prenons l’exemple du chat, c’est un vertébré car il possède une colonne vertébrale et c’est un mammifère qui fait partie des félins.

Dans le classement scientifique des animaux, dans la famille des vertébrés, on reconnaît cinq grandes familles, qui sont les mammifères, les oiseaux, les poissons, les amphibiens et les reptiles. La détermination de l’appartenance d’un animal à l’une de ces familles est relativement simple, elle repose sur l’observation visuelle des animaux permettant de répondre aux questions ci-après :

  • Quel est son mode de déplacement ?
  • Comment fait-il pour respirer ?
  • Comment donne t’il naissance à ses petits ?
  • Quel est son type d’alimentation ?
  • Comment est constituée sa peau ?

Les poissons

Les poissons possèdent des nageoires, elles leurs permettent de se déplacer dans l’eau. Ils peuvent vivre et respirer sous l’eau car ils sont équipés de branchies leurs permettant d’absorber l’oxygène contenu dans l’eau puis en rejetant le dioxyde de carbone dans l’eau. Ils pondent des œufs pour se reproduire, mais ils ne recourent pas à l’allaitement pour nourrir les petits. La peau des poissons est recouverte d’écailles et ils ne possèdent pas de pattes.

Reprenons l’exemple du requin, on peut donc le classifier en tant que poisson. Il est bien équipé de branchies lui permettant de respirer sous l’eau sans qu’il lui soit nécessaire de rejoindre la surface. La femelle requin pond des œufs et elle n’allaite pas ses petits. Dans ses déplacements, le requin utilise ses nageoires et la peau du requin est recouverte de minuscules écailles recourbées vers l’arrière pour améliorer son aérodynamisme.

D’après cette identification, il n’y a plus de raison de se tromper, le requin est bel et bien un poisson. Mais alors, pourquoi nous arrive t’il de nous tromper en disant que le requin appartient à la famille des mammifères ? Sûrement parce qu’on le confond avec le dauphin, qui lui fait partie des mammifères marins. Cette confusion provient probablement de l’inconscient collectif, qui influence et conditionne nos représentations en associant, ces deux frères ennemis, à la même famille.

Les oiseaux

Avec la famille des oiseaux, il y a en général peu de confusion et on identifie facilement leur famille. Ils possèdent deux ailes qui leurs permettent de voler mais aussi deux pattes pour marcher. Ils peuvent respirer grâce à leurs poumons et la peau des oiseaux est recouverte de plumes. Ils pondent des œufs, qu’ils doivent couver un certain temps avant l’éclosion. La femelle n’allaite pour nourrir les petits.

Les reptiles

Les reptiles, quand on les observe, ressemblent beaucoup aux poissons. En effet, même s’ils ne sont pas équipés de nageoires mais de pattes et qu’ils possèdent des poumons, la peau du reptile est recouverte d’écailles comme le poisson. Les reptiles pondent également des œufs et n’allaitent pas les petits.

Les amphibiens

Les amphibiens, anciennement appelé batracien, vivent en majorité dans les écosystèmes d’eau douce, terrestres ou arboricoles. La femelle pond ses œufs dans l’eau. Puis les amphibiens commencent leur vie dans un milieu aquatique à l’état de larve puis se métamorphosent. Certains acquièrent des poumons et des pattes leurs permettant de vivre sur terre. Ils préfèrent quand même les milieux humides car leur peau se dessèche vite au soleil.

Les mammifères

Les femelles mammifères ne pondent pas d’œuf, les petits se développent dans le ventre de leur mère. Les femelles nourrissent leurs petits grâce à leurs mamelles et au lait produit par les glandes mammaires. Ils ont le corps recouvert de poils et leur sang conserve une température stable. Ils respirent grâce à leurs poumons.

Quels sont les animaux difficiles à classer

Même si en utilisant ces cinq grandes familles, il est possible de classer la majorité des animaux, il en résulte que cette façon de procéder montre vite ses limites pour identifier des animaux méconnus ou aux spécificités énigmatiques. Nous avons vu précédemment la confusion qu’il pouvait être faite avec le requin, poisson ou mammifère ? Il en est de même avec la chauve-souris confondue avec les oiseaux à cause de ses ailes qui lui permettent de voler. Mais le vol n’est pas le propre de l’oiseau, regardez l’autruche, elle ne vole pas mais c’est un oiseau. La chauve-souris qui possède des ailes et qui vole, est quant à elle recouverte de poils, elle allaite, c’est donc un mammifère.

S’il est un animal aux caractéristiques énigmatiques c’est bien l’ornithorynque, cet étrange animal semi-aquatique possède un bec et quatre pattes équipées de palmes mais ce n’est pas pour autant un oiseau. Il pond des œufs mais son corps est recouvert de poils et allaite ses petits, il fait partie de la famille rare des monotrèmes, de rares mammifères qui pondent des œufs.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*