Le Canari : ses origines et ses besoins

Le Canari appartient à la famille des Fringillidés et de la sous-famille des Carduélinés (ordre des Passeriformes). L’âge moyen de cet oiseau élevé en cage est compris entre 10 et 15 ans et peut s’étendre sur plus de 20 ans. Il est originaire des îles Canaries, des Açores et des îles de Madère. Les canaris ont été découverts pour la première fois dans les îles Canaries, un groupe d’îles espagnoles situées au large des côtes de l’Afrique du Nord. Ils portent le nom de cette île. Les canaris vivent à l’état sauvage, généralement dans de petits vergers et dans des zones relativement dégagées. L’oiseau a été introduit pour la première fois sur le continent européen par les marins espagnols après l’invasion des îles de la Micronésie en 1478. C’est à partir du XVIIe siècle qu’il a été domestiqué.

Taille et forme du Canari

La taille du canari varie de 10 à 20 cm, du bec à la pointe des plumes de la queue. Le poids moyen de ce petit oiseau est d’environ 19,8 g. Selon les races, leur plumage arbore différentes couleurs, elles sont le résultat de nombreux croisements et de sélections génétiques réalisées par l’homme. Ces croisements ont également influencé la posture et le chant du canari.

Les différentes races de Canaris

Les canaris sont généralement appréciés pour leur chant et leurs couleurs chatoyantes. Selon les races, leur chant diffère. Il faut savoir que le mâle est un meilleur chanteur que les femelles, cela lui permet de leur faire la cour. Il existe trois principales espèces de canaris qui ont été multipliées par reproduction sélective, à savoir :

Les canaris colorés

La race des canaris de couleurs regroupe plus d’une centaine d’espèces dont les couleurs ont été obtenues par les éleveurs en croisant et sélectionnant les différentes races. Ce groupe comprend également le canari à facteur rouge (Red Factor Canary). En fin de compte, le canari rouge descend du canari jaune, mais pour lequel le gène rouge a été mis en avant en privilégiant une certaine alimentation. Les couleurs du canari sont très variées : la plus célèbre étant le jaune, il existe également en blanc, orange, isabelle, rouge, mosaïque, pastel, opale, ino, satiné, ailes grises, topaze, eumo, onyx, agate, brun, noir ou noir-brun, cobalt, jaspe, etc.

Le canari de chant

Ce groupe comprend les oiseaux qui ont été multipliés pour la beauté de leurs chants. Cette espèce comprend plusieurs types de canaris. L’American Singer par exemple est particulièrement apprécié pour son chant mélodieux. Un des plus célèbres est le Roller Canary ou Harz Roller venu tout droit d’Allemagne, il a la particularité de chanter le bec quasiment fermé. Le Timbrado espagnol, quant à lui, a la tessiture d’un chanteur de flamenco espagnol. Les canaris sont d’excellent chanteur voire même de bons compositeurs. Ils peuvent reproduire le chant d’autres oiseaux et même y ajouter leurs propres mélodies.

La race des canaris de postures

Ce groupe d’oiseaux est réputé pour leurs formes et leurs postures. On distingue, à ce jour, 21 espèces différentes. Elles se différencient de par leur taille, leur forme ou leur plumage. Le canari Lancashire (Lancashire Canary) est l’une des plus grandes races, ainsi que l’oiseau belge (Belgian Canary Fancy). Il existe aussi le Canari à crête, le Canari Fife Fantaisie, le Canari Gloster Fancy, le Canari à lézards, le Canari à frouilles du Nord des Pays-Bas, le Canari de Norwich (ou Canary Frilled Paris), le Stafford Canary et le Yorkshire Canary.

Comment nourrir un canari ?

Les canaris sont des herbivores dont le régime alimentaire est principalement constitué de graines. Ils peuvent également manger des légumes en captivité. De petites quantités de fruits peuvent également être ajoutées à leur régime lorsqu’ils sont élevés à la maison. À l’état sauvage, ils apprécient les vers et autres insectes.

La reproduction chez les canaris

La saison de reproduction des canaris a lieu vers la fin de l’hiver et au début du printemps. Lors de la reproduction, il convient de porter une attention particulière à leur alimentation. Un apport de protéines plus élevé est nécessaire durant cette période. Quelques signes précurseurs permettent d’identifier si le mâle et la femelle sont prêts à s’accoupler. Le mâle chante et fait les cent pas dans sa cage, quant à la femelle, elle récolte de quoi faire son nid.

Les canaris produisent généralement un œuf tôt le matin. Les œufs sont petits et de couleur bleue avec des taches mouchetées brun clair. En moyenne, le canari pond entre 4 et cinq œufs par semaine.

Les oisillons

Les œufs éclosent généralement 14 jours après la ponte. Le petit canari est de très petite taille. Les oisillons mangent généralement toutes les deux heures pendant la journée. Les mères nourrissent leurs petits de façon régulière ce qui entraîne une croissance rapide

À l’état sauvage les petits commencent à voler au bout de trois semaines environ, lorsque leurs plumes sont pincées, mais les parents continuent à les nourrir pendant plusieurs semaines. À ce moment-là, les parents peuvent construire un nouveau nid et la mère recommence à pondre des œufs.

Le canari est un animal de compagnie agréable qui ne nécessite pas de soins trop compliqués. Il suffit de veiller à l’emplacement de sa cage, car il supporte mal les grosses chaleurs. La cage ne doit pas être déposée au sol non plus. C’est un animal qui se reproduit facilement en captivité et qui saura vous ravir par son chant mélodieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*